L\'éducateur
Pour pouvoir y accéder à ce forum vous devez vous enregistrer

L\'éducateur

forum qui s\'interesse à l\'enseignement du français au primaire
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
" />

Partagez | 
 

 Enseignement / châtiments corporels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saiid



Messages : 606
Date d'inscription : 15/06/2012
Localisation : Sétif

MessageSujet: Enseignement / châtiments corporels   Ven 28 Sep - 22:13

Salut collègues.
Que dites-vous collègues d’aborder à chaque fois un sujet qui a un lien direct avec notre vécu à l’école ?
C’est vrai, nous devons être solidaires entre nous. Nous échangeons des documents de travail. Nous partageons nos moyens didactiques. Vraiment c’est magnifique. On se sent qu’on est dans une grande famille réelle et non virtuelle. Continuons toujours à donner et partager le maximum de nos idées. Comme il est beau de partager. Comme il est beau d’aider. Comme il est beau d’être beau.
Que DIEU nous accepte notre travail. Que DIEU nous guide sur la bonne voie. Et que notre comportement reflète notre croyance, notre éducation, notre culture. A propos du comportement, dans un établissement, il y a quelques jours seulement, un parent voulait déposer une plainte contre un collègue qui a causé des traces de bâton à l’encontre de son enfant de neuf ans. Heureusement des parents sont intervenus et l’ont empêché de le faire. Dieu Merci.

A propos de ce comportement, que pensez- vous, collègues, des châtiments corporels à l’école primaire ? Est-ce que vous les pratiquez ?
Est-ce qu’on peut enseigner sans recourir à ce procédé … ? Ou bien on est obligé de le faire ? Avez - vous entendu qu’une maman a dit à un collègue : Ne touche pas mon enfants ! Allah La qra ? Laisse-le qu’il devienne Bghel.

Avec ces changements et cette évolution que subisse notre société

J’aimerais bien vous proposer ce sujet à débattre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allia



Messages : 12
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Enseignement / châtiments corporels   Sam 29 Sep - 23:10

salem avant tous que dieu yajazik pour votre travail une question le 1er projet a changer en 4eme année ou c juste un suggestion de votre part merçi d"avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iy@d



Messages : 245
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 45
Localisation : Sétif

MessageSujet: Re: Enseignement / châtiments corporels   Dim 30 Sep - 13:22

Salamou alikoum
Le châtiment corporel à l'école.
Voici un bon sujet qui mérite d’être débattu.
Qui, parmi nous, n'a pas eu, au moins une fois dans sa carrière d'enseignant, a subir des conséquences de ce problème.
Lisez ce titre de presse :


Châtiments corporels a l’école : Quand les enseignants ne se maîtrisent plus.
Des poursuites judiciaires guettent tout enseignant qui maltraite ou violente un élève.


Et pourtant, ce sujet n'était même pas évoqué il y a une vingtaine d'année.
Nos parents (allah yarhamhoum) ne se déplaçaient jamais à l'école pour demander à l'enseignant, (autrefois si respecté : سي الطالب), pour lui demander pourquoi il nous a infligé un châtiment.On n'a jamais entendu que des poursuites judiciaires furent engagées contre un enseignant qui a maltraité un élève.Alors que de nos jours ...
Que dire alors des violences contre les enseignants ?! Débat à suivre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minbbar.ahlamountada.net
saiid



Messages : 606
Date d'inscription : 15/06/2012
Localisation : Sétif

MessageSujet: Re: Enseignement / châtiments corporels   Mar 2 Oct - 6:39

Waalikom essalam
Mr Iyad, j’aimerais bien relever ces deux expressions ( formules)
Notre société a évolué
Les enseignants ne se maitrisent pas.
Etes –vous d’accord qu’autrefois ( 70 / 80 ), la violence s’observait au niveau de la famille avant l’école. On avait peur de l’instit parce qu’on avait peur de nos parents ( pour moi, c’était mon cousin puisque papa était émigré alla yarhm elmoumnin).
Maintenant, ce degré de violence est disparu au sein de nos familles. Normalement, c’est le dialogue qui s’installe au niveau des familles, des établissements, dans la société !!!
La plupart des parents ne maitrisent pas leurs enfants et les enseignants sont laissés seuls.
Un monsieur m’a dit : nos parents ont réussi dans notre éducation, mais nous, pas encore ( pour ne pas dire non plus).
Encore une autre fois, comment enseigner sans recourir au bâton ?
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saiid



Messages : 606
Date d'inscription : 15/06/2012
Localisation : Sétif

MessageSujet: Re: Enseignement / châtiments corporels   Sam 6 Oct - 6:42

Salut
Comment enseigner sans recourir à cette forme de violence? pas de réponse.
Pour maitriser, il faut recourir au coup de bâton.!!! (Imaginez : générations /coup de bâton). L'école éduque et instruit des générations pour qu'ils seront des bons citoyens. Chacun dans son coin , dans son poste, servira son pays avec fierté.
Que Dieu protège notre pays,Algérie.
Sujet clos. Pour un autre sujet incha allah.
Cordialement 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iy@d



Messages : 245
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 45
Localisation : Sétif

MessageSujet: Re: Enseignement / châtiments corporels   Sam 6 Oct - 18:17

Excusez-moi ...
Pourquoi clore un sujet aussi intéressant ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minbbar.ahlamountada.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enseignement / châtiments corporels   Aujourd'hui à 18:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Enseignement / châtiments corporels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enseignement / châtiments corporels
» Enseignes pour les bâtiments ?
» Affiches comment être et faire pour apprendre
» le roland fr3b ou sb dans l'enseignement
» Challenge 2012 image d'extérieur - cqld - Sketchup Artlantis Photoshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L\'éducateur :: Chez l'educateur :: Salle de débats enseignants-
Sauter vers: